Petit récapitulatif de l’entrevue avec la directrice de l’Immigration et de l’intégration.

          SUITE à notre demande d’entrevue avec des responsables de la préfecture de l’Hérault, une délégation du Collectif a été reçue le Vendredi 16 Mars 2012 par Béatrice FADDI, directrice de l’Immigration et de l’intégration.
Au cours de cette entrevue, les points suivants ont été abordés:
Les dysfonctionnements du pôle étudiant de Montpellier.
-Les délais trop longs de délivrance des titres de séjour, avec tout les problèmes que cela engendre pour les étudiants.
Le dépôt collectif de dossiers d’étudiants concernés par la circulaire Guéant et/ou ayant reçu une obligation de quitter le territoire (OQTF).

Au sujet du pôle étudiant, le collectif a rappelé à la directrice de l’Immigration et de l’intégration qu’aucun responsable de la préfecture n’est présent dans le pôle, et que les étudiants y sont confrontés à de nombreux problèmes: perte de leur dossier (d’une voir plusieurs pièces du dossier), absence d’informations sur le suivi de leurs dossiers, l’absence de responsable à qui s’adresser au niveau du pôle comme au niveau de la préfecture (il n’y a plus de guichet pour les étudiants à la préfecture)…

Béatrice FADDI, directrice de l’Immigration et de l’intégration nous a répondu que les responsables de la préfecture, tiendront une réunion au cours du mois d’Avril prochain sur le fonctionnement du Pôle Etudiant, et que les mesures nécessaires seront prises… Elle sait également engagée à faire en sorte que les étudiants puissent s’adresser à des fonctionnaires de la préfecture (au sein de la préfecture) pour un suivi « sérieux » de leur dossier (puisque au Pôle Etudiant ,cela n’est pas possible).

Concernant la liste que le collectif a remise à la directrice de l’Immigration et de l’intégration, et qui contient les noms est prénoms d’étudiants qui n’ont toujours pas reçu de titre de séjour étudiant, et d’étudiants concernés par la circulaire Guéant et/ou ayant reçu une OQTF, la responsable de la préfecture nous a fait savoir que le collectif sera reçu une deuxième fois, dans deux semaines par le directeur de cabinet du préfet pour faire « le point » sur la régularisation de ces étudiants (que le collectif soutiendra jusqu’à ce qu’ils soient RÉGULARISÉ(E)S).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s